Projet pastoral

Découvrez ici, le projet pastoral de l'établissement :

 

 

cour
Aumônerie de l'établissement

 

 

Au collège Jean XXIII, une équipe d’aumônerie s’est constituée autour du P. Antoine Reneaut, responsable de la pastorale dans l’établissement : ce sont quelques mères de famille - Anne Marie Havard, Marion Victoria, Sophie Bertrou - et une soeur consacrée - Sr Théophane Marie - qui rencontrent chaque semaine les 6èmes et les 5èmes. Un programme d’année a été mis en place alternant des enseignements faits par le P. Antoine, des reprises en petits groupes et la rencontre de témoins en relation avec les enseignements. Voici quelques thèmes abordés au cours de cette année 2008-2009 : La Bible Parole de Dieu, la vie après la mort, Jésus Sauveur, ténèbres et lumière...

Plusieurs intervenants sont invités, comme des responsables d'oeuvres caritatives en Ariège ou d'autres témoins de la foi chrétienne à l'oeuvre dans leur métier.
La célébration de l’Eucharistie a lieu régulièrement sur le temps de la catéchèse. Ce programme est suivi par l’ensemble des 6èmes le mardi et des 5èmes le jeudi, les petits groupes sont constitués - selon la demande des jeunes et de leur famille – en groupe de catéchèse ou bien de culture religieuse : Les groupes de catéchèse sont animés par l’équipe des animatrices d’aumônerie et les groupes de culture religieuse par des enseignants du collège.
L’année est aussi ponctuée par des initiatives qui concernent l’ensemble des élèves : la fête du Bienheureux Jean XXIII en début d’année, Noël, Pâques.
L’aumônerie du collège vit aussi au rythme des propositions diocésaines : Pèlerinages, week-ends avec d’autres jeunes des établissements de Pamiers et d’ailleurs, camp VTT, soirées-cénacle. Autant de propositions qui sont offertes à tous les élèves.

 


Quelques réflexions...

En référence aux statuts de l’ Enseignement Catholique et à la dernière lettre des Evêques de France, il convient de mettre en valeur ce qui fonde l’Enseignement Catholique : parler de la participation de cet enseignement à la mission de l’Eglise, ce n’est pas se focaliser sur la seule proposition pastorale et catéchétique. C’est l’Etablissement en entier, c’est sa vie au quotidien qui renvoie à la mission de l’église. On pourrait aussi se référer aux Assises de l’Enseignement Catholique de 2000 : la personne prise dans son intégralité.
Ainsi, d’une part, dans les différentes disciplines, nous allons de plus en plus vers l’enseignement du fait religieux. Nous allons d’ailleurs recevoir bientôt une sorte de référentiel qui va être proposé aux personnels enseignants.
D’autre part, les Evêques ont beaucoup travaillé sur la « première annonce » : « qui donne à entendre ce qui fait vivre les croyants, selon la pédagogie même du Christ qui sans cesse s’approche, rencontre, cherche la relation, appelle à la conversion et à la foi. » Nous devons nous interroger davantage à Jean XXIII aussi pour améliorer cet appel et nos pratiques mais en lien avec le caractère propre et avec la tutelle de l’Enseignement Catholique.
A nous, tous ensemble, personnels divers et variés, de l’équipe de la pastorale, des autres services, enseignants ou non, et avec le Chef d’Etablissement, de faire avancer chaque jeune, de l’accompagner dans sa maturation et de prendre toutes les initiatives qui sont à notre portée, chacun dans notre spécificité pour accompagner ce jeune et bien entendu dans le cadre qui est le nôtre.
Il est clair qu’au fond, nous disons et voulons la même chose mais je pense que personne ne doit perdre de vue ce que Monseigneur DUFOUR écrit : « la foi que nous voulons transmettre est d’abord une vie, et cette vie a besoin pour grandir, de tout un environnement. » C’est cette notion de globalité que nous devons travailler au sein de l’Etablissement.
Je conclus ces réflexions, impressions, en pensant que l’Etablissement Jean XXIII comporte également une école maternelle et primaire : nous devons traiter non pas seulement de la catéchèse du collège mais de la pastorale de l’Etablissement dans sa totalité pour répondre aux missions données aux responsables : ce travail se fera lors de réunions régulières. 


Sr Théophane Marie