le Père Antoine en mission à Jean XXIII

16

juin

Une semaine pas comme les autres

En acceptant de venir planter sa caravane dans l’enceinte du collège, le Père Antoine a bousculé les habitudes et nous a permis de vivre une semaine différente, un peu au rythme de la guitare !

 

Tous les matins en 2e heure, était proposé aux élèves n’ayant pas cours, le visionnage de la vidéo de Tibo Inshape à l’abbaye de Boulaur : étonnement, découverte, questionnement des élèves pour cette vie entièrement donnée à Dieu que vivent les moniales de Boulaur, et dans la joie ! Vidéo à retrouver sur le site de l’abbaye : http://www.boulaur.org/

 

Pendant les récréations, le Père Antoine se rendait disponible pour rencontrer les uns et les autres. Il a été heureux de ces discussions.

 

A la pause méridienne, c’était le temps des chants, voire des danses, autour de la caravane, lieu de rassemblement : des chants de Gospel repris en chœur, de chants écrits et mis en musique par le Père Antoine lui-même… Ce fut festif et joyeux.

 

Les mardi, mercredi et vendredi, à 8h, après un appel lancé dans la cour, nous nous sommes retrouvés à 15, 20, 30 à la Chapelle pour un temps de prière permettant de bien démarrer la journée. Chant, Lecture de l’évangile du jour, commentaire du Père Antoine et Notre Père de Glorious nous ont rassemblés en communauté fraternelle.

 

L’école n’était pas en reste puisque nous avons rendu visite aux maternelles qui ont chanté de tout leur cœur “Cette lumière en moi, je vais la laisser briller, Oui briller, Oui briller, Oui briller”

 

Les élèves du cycle 2 se sont retrouvés autour de la caravane en expliquant qu’ils avaient réfléchi à ce qu’ils pouvaient faire de beau, de bien de bon : jouer avec les copains, s’entraider…

Les Père Antoine leur a raconté l’histoire des disciples d’Emmaüs et leur joie en découvrant que Jésus était vivant.

Le chant : joie, joie dans mon cœur a clôturé cette rencontre

 

Les élèves du cycle 3 nous ont rejoint à la Chapelle pour nous raconter comment ils avaient essayé de faire le bien discrètement, chacun étant chargé de valoriser un autre élève (faire un compliment, proposer son aide, raconter une histoire positive… Ils ont aussi fait un panneau avec ce qui représentait de la joie pour eux

A eux également, le Père Antoine a raconté les disciples d’Emmaüs et leur cœur tout brûlant de découvrir que Jésus est vivant.

C’est en chœur qu’ils ont chanté autour de la caravane.