Tablettes gérées

Livres numériques

Applications

Apple TV

Au commencement…

Le projet multimédia et numérique a coulé de source à une époque où l’utilisation de ces outils devient incontournable.

Cela a commencé par l’équipement de vidéoprojecteurs dans chaque classe afin de varier les supports pédagogiques puis chaque enseignant a reçu une tablette, avec des formations, des rencontres, des temps de travail spécifiques leur permettant de s’approprier l’outil et de l’utiliser en classe, conjointement avec le vidéoprojecteur grâce aux apple TV.

Pour aller plus loin, l’acquisition de 2 “classes mobiles” de 15 tablettes, la pose de la fibre entrainant l’arrivée du wifi dans tout l’établissement rendent possible le travail en cours avec les Ipad en les habituant à une gestion raisonnée devant leur tablette. Une autre façon d’enseigner et d’apprendre se dessine.

Ces investissements ont pu être réalisés en partie grâce à une importante subvention de l’APEL.

 

Passage à la vitesse supérieure

A la rentrée 2019, la classe numérique est devenue réalité pour tous les élèves de 6e, basée sur l’utilisation par l’élève d’un iPad classique qui vient compléter le matériel scolaire. L’iPad devient indispensable pour la poursuite de la scolarité de l’enfant au collège Jean XXIII de Pamiers.

 

 

 

 

 

Objectifs

  • L’égalité d’accès à l’outil numérique pour tous les élèves
  • La formation des citoyen de demain à une utilisation raisonnée des outils numériques
  • De rendre l’élève acteur de ses apprentissages afin de le motiver
  • L’encouragement de la créativité en proposant de rendre compte de ses acquis avec de l’image, de l’audio, de la vidéo… c’est aussi l’occasion pour eux de travailler la communication tant orale qu’écrite.
  • L’allègement du cartable par l’usage, d’ouvrages numériques installés sur la tablette ;
  • L’utilisation de l’agenda numérique ;
  • L’accès simplifié à “Ecole Directe” pour les devoirs, les notes…
  • La possibilité de télécharger, dans certaines matières, les cours numérisés, d’échanger des données ;
  • L’utilisation de la calculatrice numérique scientifique préinstallée sur la tablette ;
  • L’utilisation de logiciels pédagogiques, par matières, installés au fur et à mesure de l’année scolaire et des besoins.
  • La possibilité de faire et rendre des devoirs

Elle permet aussi aux enseignant de partager des documents qu’ils ont eux-mêmes créés.

Ces ressources inclues par exemple de l’audio et des vidéos ce qui est une réelle plus-value dans le processus d’apprentissage des élèves.

Les professeurs peuvent différencier leurs enseignements et dynamiser leur séance de cours en proposant par exemple des quizz ou parcours d’exercices interactifs.

Grâce à la tablette il est aussi facile de faire collaborer des élèves, ce même à distance. Par exemple plusieurs élèves peuvent écrire ensemble sur un même document.

Évidemment, La tablette remise aux élèves est sécurisée (les élèves ne peuvent par exemple pas télécharger les applications de leur choix, un filtre internet est inclus que ce soit en classe ou à la maison).

De plus chaque parent dispose, s’il le souhaite, d’un outil de contrôle parental.

Enfin, des temps d’éducations aux médias  sont prévus afin que chaque jeune puisse construire son esprit critique.

Un outil pour un nouvel élan afin de devenir, de plus en plus, acteur de sa scolarité.

 

 

 

Adaptation à la situation sanitaire

En mars 2020, les élèves du collège Jean XXIII doivent faire face à une situation inédite :

Poursuivre leur scolarité depuis la maison, accompagnés à distance par leurs enseignants.

Avoir une tablette par élève sur le niveau 6° s’est révélé très concluant, avec une fluidité pour la mise en place de la continuité pédagogique, aboutissant à un changement des méthodes d’enseignement, tout en gardant le contact quotidien avec l’enseignant. Il faut d’ailleurs souligner, ici, l’implication sans faille des enseignants, à toute heure du jour, à l’écoute de leurs élèves et avec le souci que personne ne décroche. Ils méritent notre reconnaissance.

L’outil numérique a permis aux enseignants d’assurer un suivi pédagogique et d’accompagner les élèves dans leurs apprentissages tout en développant de nouvelles pratiques pédagogiques numériques.

Pour garder le meilleur de ces pratiques initiées lors du confinement, tous les élèves du collège ont été dotés d’une tablette à la rentrée 2020.

Cela a permis une continuité pédagogique sans faille en avril 2020 pour les 2 semaines d’enseignement à distance.

Pour tous et pour chacun

Le numérique joue en effet un rôle essentiel, encore mal connu, auprès des élèves en difficulté et en décrochage scolaire. Joie, motivation et implication, nombreuses sont les études qui mettent en évidence que l’expérimentation et le travail en autonomie sur une tablette ou un ordinateur suscitent des comportements plus engagés de la part des élèves. Les trois quarts des enseignants pensent que le numérique fait progresser les élèves dans leurs apprentissages. Ces derniers, quant à eux, sont les deux tiers à trouver le cours plus intéressant grâce à lui. Mais ce n’est pas tout. Le numérique éducatif offre les moyens de personnaliser les apprentissages et de faire progresser tous les élèves. En effet, si la pédagogie différenciée, qui permet une approche d’enseignement et d’apprentissage par petits groupes, n’a pas attendu le numérique pour prendre place dans les classes, ce dernier la rend plus simple et praticable. La constitution de groupes de travail et la distribution numérique de ressources et exercices pédagogiques différenciés est un vrai plus pour que chacun acquière les notions à son rythme et selon ses acquis.

À l’heure où l’intelligence artificielle, la robotique et les réseaux investissent nos sociétés et redistribuent les cartes, la question des nouvelles compétences à acquérir à l’école se pose avec acuité. Là où l’éducation française se posait tra

ditionnellement, et à raison, sur l’acquisition des savoirs fondamentaux, l’évolution de pratiques pédagogiques favorisant l’expérimentation, le travail collaboratif, le décloisonnement des matières, et l’apprentissage en « mode projet » est nécessaire pour créer et vivre dans un monde numérique.

Les raisons sont multiples mais deux points principaux se dégagent :

  • L’accès aux ressources pédagogiques variées comme des manuels numériques, des vidéos, des applications…
  • L’accélération de la pédagogie différenciée qui permet un enseignement personnalisé qui s’adapte au niveau de chaque élève.

En inscrivant votre enfant au collège Jean XXIII, en adhérant au projet numérique, en acceptant de participer financièrement, vous lui offrez une nouvelle façon de vivre sa scolarité.